Une erreur est survenue dans ce gadget
Un espace dédié aux livres et à l'évasion...un espace où il fait bon trainer, rêver et discuter...un espace que j'ai envie de partager avec vous et qui me laisse plus de liberté que sur le site internet...avec mes coups de cœur, mes péripéties et des échanges riches en émotions...

mercredi 19 octobre 2011

Énorme coup de cœur

, la révolte de Hutan

, la révolte de Hutan
, est le premier tome d'une trilogie qui nous emmène dans les catacombes parisiennes. On y rencontre des utopistes, qui ont fui la surface de la terre...et les deux jeunes héros qui vont découvrir un monde insoupçonné, juste sous leurs pieds.

"Avant cette sortie de classe, Keren et Nathan ne se connaissaient pas vraiment. Séparés de leur groupe, ils se retrouvent seuls dans le métro. Perdus puis traqués, ils s'enfoncent dans les profondeurs de Paris, au cœur d'un monde qu'ils n'auraient jamais dû découvrir... Un roman pour ceux qui veulent savoir ce qu'il y a sous leurs pieds."

Eric Senabre, signe donc ici, son premier roman! Et quel premier roman....publié par Didier jeunesse, cela fait un petit bout de temps que j'ai pu le découvrir....je l'ai entre les mains depuis le mois de mai....En avant première, j'ai ainsi pu lire les épreuves non corrigées de ce livre et ainsi me laisser porter par l'histoire! J'avais surtout hâte de voir le livre sur la table de la librairie...et bien c'est chose faite! Et puis, je trouve cela sympa que Didier jeunesse explore la veine des romans...Ils commencent bien!

Faire un voyage au centre de la terre...

Qui n'a jamais raté son métro mais si, parce que l'on a pas couru assez vite, ou justement, parce que l'on a un peu trainé! Là, ce sont deux jeunes ados (ils ont 11 ans) qui se retrouvent séparés de leur classe, et obligés de prendre le suivant. Keren et Nathan atterrissent alors dans un monde souterrain caché, et surtout secrètement protégé. (oui, ils prennent le suivant, mais celui là est presque vide et surtout ne passe pas vraiment par le chemin habituel.) Je dis "presque", en fait, il y a un homme, qui va leur demander de fuir...

Les légendes qui circulent sur les catacombes ou encore d'étranges labyrinthes souterrains m'ont toujours attirée. Je n'habite pas Paris, mais il est vrai que je n'ai jamais eu la chance d'aller visiter tous les mystères cachés qu'offre la capitale! Lorsque je prends le métro, se mêle toujours une petite appréhension, et une petite excitation. Là, j'avais l'impression en descendant avec les enfants de me retrouver un peu comme une exploratrice...(où bien dans une descente aux enfers, comme dans la divine comédie). Et puis, finalement la lumière revient...et avec elle son lot de surprise, ses champignons hallucinogènes...(que tout le monde aimerait avoir chez soit d'ailleurs!) et ses mystères...

Une écriture utopiste?

Un livre bien mystérieux, avec des questions et de vrais interrogations?
Cette société, pourquoi à t'elle été créé? D’où viennent ces habitants? Et quelles sont les menaces qui pèsent sur cette ville secrète? Qui est Hutan? Des questions que l'on va résoudre au fil des pages et puis des interrogations sur ce que peut-être le paradis perdu, l'utopie d'un monde meilleur...

D'ailleurs, est-ce vraiment un monde meilleur? Nous nous retrouvons dans un univers, où se côtoie deux peuples que tout oppose, réunis par une menace commune. Toute utopie part du postulat que les hommes sont raisonnables, généreux, prêts à sacrifier leurs désirs égoïstes sur l’autel de la communauté, pour que tous vivent enfin en harmonie dans un monde cohérent. Mais, ce monde, dépend d'un autre monde....son état est tellement précaire, qu'il serait bien inutile de croire que ce monde peut survivre en autarcie....et pourtant...(tant mieux, sinon, il n'y aurait pas de Tome 2). Les hommes qui ont décidés de vivre à , l'on fait de manière délibérée...mais à quel prix? Ils peuvent repartir quand ils le veulent, et d'ailleurs quand cela se présente pour certains, cela se passe dans une incompréhension générale...finalement le libre arbitre n'a plus l'air d'avoir sa place! J'avoue avoir du mal à ressentir de la sympathie pour cette société...

On y rencontre aussi une autre dérive...souvent les Utopies ont donné vie à bien des dictateurs, qui ont soif de pouvoir...mais le renversement, n'aboutit pas et c'est bien dommage....j'avoue que je suis restée un peu sur ma fin....les réponses à mes questions sont arrivées un peu vite...je crois que j'aurai aimé que la dictature s'installe un peu avant que tout s'arrange aussi vite...je n'ai pas eu de réelles surprises, en sachant qu'il y avait un deuxième Tome. Mais tout est bien qui finit bien, (un peu trop d'ailleurs...) Des questions fondamentales pouvaient rester en suspend....




Bilan:

C'est une écriture fluide, qui nous fait rentrer très vite dans l'histoire. Et çà j'aime bien, on arrive vite dans le vif du sujet. Malgré son jeune âge, Nathan est calé sur les métros, ce qui nous permet de découvrir avec lui, les méandres parisiens...(un beau travail de recherche de la part de l'auteur, avec de nombreuses allusions au métro, en autre dans les noms!) et puis, on découvre deux sociétés qui ont légitimement leur place dans cet univers souterrain...on pose le doigt sur l'inégalité des peuples, les dérives des utopies, la folie des hommes...j'ai aimé la configuration de Sublutetia avec ses canaux...qui me fait penser à tellement de choses en littérature...bref! Je pourrai y passer des heures! Un livre vraiment intéressant à lire pour des 10-12 ans...et je pense très sympa à regarder de plus près en atelier philo...moi çà me donne des tonnes d'idées!

Rémi Saillard, a quant à lui, réalisé de très belles illustrations...qui prennent ici vie dans la bande annonce!

Et voilà la bande annonce!



14,5 x 21,5 cm / 14€
Parution : 19 octobre 2011
Nuart : 4792339
EAN 13 : 9782278059232

Il y a même un site pour suivre l'auteur et la saga!

http://www.sublutetia.com/blog/

Biographie de Rémi SAILLARD

Rémi Saillard passe son enfance au bord d'une rivière où il rêve de devenir pêcheur... Il se tourne finalement vers le dessin (grâce à son professeur de 6è) et entre aux Arts décoratifs de Strasbourg en 1981. Lorsqu'il en sort en 1986, il travaille deux ans en agence de pub. Depuis, ses travaux sont publiés dans la presse et l'édition. Il s'exprime à travers la gravure, plume ou encre, selon ses envies, et s'amuse à proposer des techniques différentes. Il aime travailler d'un jet et fonctionne à l'instinct. Son trait vif et stylisé, ses couleurs franches donnent un coup de folie au texte, offrant une météo colorée, avec des courants d'air saisissants et des pointes de surréalisme. Mais il sait aussi se faire plus tendre pour illustrer les comptines en douceur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire